Prix Jean Jerphagnon Prix Jean Jerphagnon

Biographie Jean Jerphagnon

L’idée du Prix Jean Jerphagnon a été lancée à l’issue de la journée commémorative du 13 juin 2006 organisée dans les Jardins de l’Innovation de Orange à Issy-les-Moulineaux, sur le site même où Jean Jerphagnon avait commencé sa carrière.

Jean Jerphagnon« Un an après sa disparition, le 13 juin 2006, nous étions réunis nombreux, de la région parisienne, de la Bretagne, des Etats-Unis, à partager le parcours exemplaire, en France et l’étranger, du jeune chercheur passionné de physique et d’optique devenu animateur d’un centre de recherche avant de faire le grand saut dans l’industrie en rejoignant le groupe Alcatel. Même après avoir pris sa retraite, Jean Jerphagnon continua  d’animer l’action publique en France avec le RNRT, et de développer la science et les technologies en Ile-de-France en fondant Opticsvalley. » Maurice Bernard

À la fois chercheur et ingénieur, homme de conviction, Jean Jerphagnon développa ses grands talents au plus haut niveau national et international, à la convergence des mondes académique et industriel, avec de fortes préoccupations innovantes au service de la société et du développement économique territorial. Son action et son influence furent prépondérantes dans de nombreuses réalisations et il fut un des pionniers des réseaux de recherche et d'innovation (clusters). Jean Jerphagnon a notamment été l'un des fondateurs de l'Académie des Technologies.

Jean Jerphagnon, le chercheur et l’animateur (1957-1984), par Maurice Bernard

La première partie de sa carrière va du jeune polytechnicien passionné de physique au chercheur reconnu en France et à l’étranger, puis à l’animateur et au directeur d’un centre de recherche.

Jean Jerphagnon, l’industriel et le visionnaire (1985-2005), par Claude Goguel

Début 1985, Jean Jerphagnon répond à l’appel de Jacques Imbert et cède aux sirènes de l’industrie en entrant dans la société LTT pour y créer et y mettre en œuvre un programme technique de vidéocommunications (les réseaux 1G) et de transmissions optiques.

Jean Jerphagnon, acteur sur la scène internationale et pionner des clusters en France

Jean Jerphagnon reçu à l'ElyséeLorsque Jean Jerphagnon quitte officiellement ses fonctions au sein d’Alcatel au début de 1999, il reste officieusement, pendant deux ans encore, conseiller scientifique du patron de la recherche du groupe, Alain Bravo, qui avait succédé à Laurent Citti.
Il créa par la suite rapidement l’Association Opticsvalley grâce à ses nombreux contacts dans le milieu de la recherche, de l'enseignement et de l'industrie et en fut le président jusqu’à sa disparition. Opticsvalley, qui a pour vocation à fédérer, à structurer et dynamiser la filière optique-photonique dans le sud de l’Ile de France, est la structure qui a assuré, entre autres, le secrétariat général du pôle de compétitivité Systematic Paris-Region à ses débuts, démontrant à nouveau que Jean Jerphagnon avait l’art d’être aux endroits où se prépare l’avenir.

Si l’on voulait laisser un message à nos jeunes scientifiques, ce pourrait être de souligner les caractéristiques de la vie professionnelle de Jean Jerphagnon qui, aujourd’hui plus que jamais, devraient inspirer les responsables. Jean Jerphagnon a été, dans sa génération, l’un de ceux, rares, trop rares, qui ont su passer avec aisance de la recherche fondamentale aux développements technologiques, de l’acquisition des connaissances nouvelles à leur application et jusqu’à leur mise en œuvre industrielle. L'exemple de Jean Jerphagnon doit être médité et imité, au moment des réflexions sont menées sur la place de la recherche en France, et où l’aide aux jeunes entreprises est critique pour développer l’emploi et la compétitivité de la France à l’international.

> Télécharger la biographie de jean Jerphagnon


Disparition de Lucien Jerphagnon, frère de Jean Jerphagnon

Le Comité d'Organisation du Prix regrette la disparition, le 16 septembre 2011, de Lucien Jerphagnon, frère de Jean Jerphagnon avec qui il partageait la valeur du travail et le sens de l'humour. Jean d'Ormesson, marqué comme Lucien Jerphagnon par une stupeur d’exister, a écrit de lui : « un savant qui sait unir un style rapide et séduisant à l'érudition la plus rigoureuse », lui trouvant « une simplicité familière, souvent mêlée de drôlerie, avec une précision sans faille ».

Historien de la philosophie, Professeur émérite des Universités, membre associé de l’Académie d’Athènes, Lucien Jerphagnon (1921-2011) a publié une trentaine d’ouvrages sur l’Antiquité gréco-romaine et sur la pensée médiévale. Disciple de l’historien Jean Orcibal et du philosophe Vladimir Jankélévitch, il a développé ce double point de vue dans ses analyses. Se disant lui-même « agnostique mystique » Lucien Jerphagnon a dirigé la publication des œuvres de Saint Augustin dans la collection de la Pléiade. Il fut traduit de nombreuses fois à l'étranger. 

> En savoir plus sur Lucien Jerphagnon