Prix Jean Jerphagnon Prix Jean Jerphagnon

2009 Le lauréat et les nominés 2009

Le comité d’organisation a annoncé en novembre 2009 le nom des quatre nominés de l’édition 2009 dont l'un d'entre eux s’est vu remettre le prix jean Jerphagnon 2009  le 3 décembre aux Jardins de l'Innovation (Orange Labs).

Le jury qui a décerné le Prix Jean Jerphagnon est présidé par Emmanuel Desurvire (Thales Research Technology) et est composé des personnalités suivantes : Alain Aspect (Institut d'Optique Graduate School), Jean-Michel Barbier (TechFund Europe), Claude Boccara (ESPCI), Pierre Chavel (Institut d'Optique Graduate School), Philippe Emplit (Université Libre de Bruxelles), René-Jean Essiambre (Alcatel Lucent Bell Labs), Thierry Georges (Oxxius), Hervé Lefevre (Ixcore), Laurent Malier (CEA LETI MINATEC), Jean-Louis Martin ((Institut d'Optique Graduate School), Pascale Nouchi (Thales Research Technology), Eric Spitz (Thales Research Technology), Terry Unter (Mintera Corporation) et Joseph Zyss (Institut d'Alembert).

Le Prix a été remis le jeudi 3 décembre aux Jardins de l’Innovation (Orange Labs) à Issy-les-Moulineaux, lors de la célébration du 10eme anniversaire d’Opticsvalley, par Dominique Vernay, Président du pôle de compétitivité Systematic Paris-Région Lauréat.

Lauréat

LE LAUREAT 2009

Philippe Bouyer, 40 ans - Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique Graduate School , à Palaiseau
Projet MINIATOM, senseurs inertiels atomiques compacts

« Grâce à la manipulation par laser des atomes, on sait aujourd’hui réaliser des interféromètres atomiques ou la lumière joue le rôle des miroirs et les atomes le rôle des ondes. Parce que les ondes atomiques se propagent beaucoup plus lentement que la lumière, ces interféromètres permettent de réaliser des senseurs inertiels qui, à leur tour, permettent de détecter d’infimes variations du mouvement ou des forces qui s’exercent sur un appareil. Les applications potentielles sont multiples, de la navigation de précision à la détection des ressources naturelles enfouies dans le sol. Mais ces dispositifs sont encore des expériences de laboratoire, à la conception et au fonctionnement complexes. En utilisant une approche originale, s’appuyant en particulier sur les technologies avancées de l’optique intégrée, le projet MINIATOM propose aujourd’hui une solution pour développer les futurs senseurs inertiels atomiques miniatures. »

Nominés

LES NOMINES 2009

Philippe Bouyer, 40 ans - Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique Graduate School , à Palaiseau
Intitulé du projet : MINIATOM, senseurs inertiels atomiques compacts

Frédéric Druon, 37 ans - Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique Graduate School, à Palaiseau
Intitulé du projet : Source laser femtoseconde pour la greffe de cornée spécifiquement adapté aux cornées pathologiques œdémateuses

Xavier Levecq, 39 ans - Imagine Optic et Imagine Eyes à Orsay
Intitulé du projet : Caméra rétinienne d’imagerie à l’échelle cellulaire

Pascale Senellart, 37 ans - Laboratoire de Photonique et de Nanostructures du CNRS, à Marcoussis
Intitulé du projet : Des sources de photons efficaces pour la communication quantique

Sébastien Tanzilli, 35 ans - Laboratoire de Physique de la Matière Condensée du CNRS, à Nice-Sophia-Antipolis
Intitulé du projet : Réseau embryonnaire de communication quantique à 1550 nm