Prix Jean Jerphagnon Prix Jean Jerphagnon

2008 Le lauréat et les nominés 2008

Le comité d’organisation a annoncé en novembre 2008 le nom des quatre nominés de l’édition 2008 dont l'un d'entre eux s’est vu remettre le prix jean Jerphagnon 2009  le 9 décembre au Collège de France lors de la célébration du 125eme anniversaire de la SEE.

Ce prix a été remis par Dominique Senequier, président d’AXA Private Equity.

Lauréat

Le LAUREAT 2008

Nathalie Picqué, 35 ans - Laboratoire de Photophysique Moléculaire du CNRS, à Orsay

Le projet de Nathalie Picqué concerne la conception et la mise en œuvre d’un spectromètre optique, fondé sur un mode d’utilisation original de nouvelles sources lasers, les peignes de fréquences femtosecondes. Le nouveau spectromètre réunit de façon inégalée des caractéristiques de large couverture spectrale simultanée, résolution, exactitude, sensibilité, compacité et temps d’acquisition ultra-court. Elaboré dans le cadre d’une collaboration entre les groupes de Nathalie Picqué et de Theodor W. Hänsch, prix Nobel de Physique 2005, du Max Planck Institut für QuantenOptik de Munich, il transcende les performances de la très répandue spectroscopie par transformation de Fourier, en en améliorant par un million la résolution et le temps de mesure.

Afin de rendre manifeste, dans toutes les régions du spectre optique, la puissance de cette spectroscopie émergente et la diversité de ses méthodologies d’application, un laboratoire européen associé, le « European Laboratory for Frequency Comb Spectroscopy », est en cours de création par le CNRS et la Max Planck Gesellschaft. Les travaux issus de la collaboration entre Picqué et Hänsch ouvrent en effet d’importantes perspectives pour le diagnostic optique en temps réel et la spectroscopie de précision. De nouvelles opportunités dans des champs fondamentaux ou appliqués tels que la biologie, la chimie, l’environnement, l’industrie, la médecine, la physique seront offertes grâce à la qualité des spectres, d’absorption ou de dispersion, produits par cette nouvelle instrumentation. 


Nominés

LeS NOMINES 2008

Philippe Bouyer, 39 ans - Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique Graduate School, à Palaiseau
Intitulé du projet : MINIATOM, senseurs inertiels atomiques miniatures

Nathalie Picqué, 35 ans - Laboratoire de Photophysique Moléculaire du CNRS, à Orsay
Intitulé du projet : Spectroscopie par peignes de fréquences femtosecondes

Pascale Senellart, 36 ans - Laboratoire de Photonique et de Nanostructures du CNRS, à Marcoussis
Intitulé du projet : Implémentation déterministe de composants pour le traitement de l'information quantique par lithographie in-situ

Sébastien Tanzilli, 34 ans - Laboratoire de Physique de la Matière Condensée du CNRS, à Nice-Sophia-Antipolis
Intitulé du projet : Briques élémentaires pour un réseau quantique de communication aux longueurs d'ondes des télécoms